Demandez-nous
une démo

Digitaliser les flux logistiques pour des projets simples

Du simple, du concret et du rapide !

DIGITALISEZ VOTRE LOGISTIQUE POUR RÉALISER RAPIDEMENT VOS 1ERS GAINS DE PRODUCTIVITÉ

logiciel gestion stock

Comment se doter d’un WMS robuste, performant et modulaire en 3 mois ?

SITACI a investi ces 5 dernières années en R&D pour rendre modulaire et très paramétrable son WMS (la version 11). De plus avec l’arrivée des technologies SaaS, maintenant l’accès à un WMS de qualité devient plus abordable.

Par ailleurs SITACI a développé une méthodologie très structurante et cadencée (le produit WMS EGO restant le même) en faisant le choix de digitaliser les flux existants d’un entrepôt tout en y imprimant des bonnes pratiques apportées par son WMS, mais sans refondre l’organisation (dans un 1er temps).

L’objectif est de pouvoir générer au sein de l’entrepôt des 1ers résultats concrets dès la mise en service du WMS, puis d’enclencher une dynamique de changement qui donnera envie d’aller plus loin !

En bref comment procédons-nous ?

En repartant de votre fonctionnement actuel, Sitaci sait numériser votre entrepôt avec sa plateforme WMS, sans refonte ni bouleversement de votre organisation, pour réaliser rapidement des gains significatifs et pour moderniser les tâches des équipes.

1. Étude :

  • Analyse de la topographie de l’entrepôt, des particularités des articles et des processus logistiques,
  • Découverte de l’outil WMS et de ses bénéfices,
  • Règles de fonctionnement de l’outil.

2. Réalisation :

  • Maquettage des flux et paramétrage de la solution,
  • Création des modes opératoires,
  • Préparation des environnements matériels et informatiques.

3. Déploiement :

  • Appropriation de la solution,
  • Réalisation des scénarios,
  • Démarrage.

 

Pourquoi procédons-nous ainsi ?

Dans un monde de plus en plus chaotique, nous avons pris conscience comme la plupart de nos confrères, que nos méthodes de travail devaient évoluer pour permettre à nos futurs clients de bénéficier d’un WMS rapidement, simplement et avec des résultats concrets. Habituellement l’implémentation d’un logiciel WMS suit en effet une méthodologie classique en V.

L’inconvénient est la durée d’un tel projet, l’évolution profonde des organisations qu’il entraine, des couts importants (et ROI – retour sur investissement – difficile à estimer) et un certain épuisement des équipes….

 

Or nous constatons que l’environnement actuel est de plus en plus complexe, volatile, incertain et ambiguë :

  • Inconstance des situations qui peuvent évoluer de manière imprévisible et rapide,
  • Incertitude propre à des situations que l’on ne peut prédire, à des résultats espérés mais non garantis, à des effets de surprises possibles…,
  • Complexité liée à un nombre croissant d’interactions des composants d’un système, d’un marché, d’un secteur d’activité,
  • Ambiguïté du fait de la difficulté à distinguer des situations sans risque de se tromper.

 

Nous sommes donc convaincus que l’approche d’implémentation en V n’est plus tout à fait adaptée à des entreprises qui recherchent des gains rapides sur un timing réduit d’implémentation

C’est pour cela que nous proposons en plus l’approche classique en V (qui demeure pertinente dans certains contextes), cette méthodologie d’implémentation de notre WMS qui consiste à digitaliser les flux logistiques actuels et avec la solution standard d’EGO (sans développement spécifique). Et dans un 2ème temps refondre pas à pas ses processus à forts enjeux.

Cette approche « contre intuitive » a en tout cas le grand mérite de répondre aux attentes de bons nombres de plus petites structures : constater des gains rapides même si tout n’est pas parfait, puis engager une dynamique d’amélioration continue de ses pratiques logistiques !

Pour conclure

Cette méthodologie d’implémentation d’un WMS dispose ainsi de plusieurs intérêts :

  • Encourager un dialogue permanent : digitaliser l’existant permet de paramétrer au fur et à mesure, d’interagir et de voir la solution fonctionner,
  • « Le diable se cache dans le détail » : digitaliser l’existant permet de détecter très vite les « trous dans la raquette », les zones d’écart (ex : comment je vais scanner concrètement au quotidien…),
  • Limiter les ambitions : digitaliser l’existant évite de mener de longs projets qui épuisent les équipes, voire des refontes trop profondes d’organisation,
  • Avoir des résultats opérationnels dès la 1ère semaine de mise en place !