Téléchargez
notre plaquette

Et si vous visiez l’entrepôt 4.0 ?

Et si la logistique basculait d’un centre de coût vers un centre de profit !

BESOIN :

Comment identifier et analyser les données pertinentes dans le « data lake » (par exemple pour apporter la preuve de compatibilité de stockage entre matières dangereuses ou pour de l’état pompier) ?

Comment diffuser cette information à la bonne personne et au bon moment par Workflow (par exemple pour stopper grâce au geofencing le chariot d’un cariste trop près d’une zone dangereuse) ?

Comment collaborer avec un robot pour accroitre la productivité de gestion de stock ?

Comment réduire mon impact sur l’environnement (par exemple pour réduire des manutentions liés à des rapatriements inutiles de retours client sur plateforme centrale ou pour améliorer le taux de remplissage des camions) ?

ENJEU :

L’entrepôt 4.0 propose des technologies d’une très grande simplicité de prise en main et permet ainsi une forte acceptabilité des personnels. L’entrepôt n’est pas un  » annule et remplace  » d’un entrepôt existant mais, au contraire, il permet de l’enrichir.

SITACI investit près de 10% de chiffre d’affaires en R&D

Cet investissement permet notamment :

– d’étudier les apports et l’intégration dans le WMS EGO des technologies de « big data » visant à une interprétation des données par un logiciel d’I.A. (analyse prédictive),

– des interfaces avec des robots (AGV), des cobots (robots collaboratifs) ou des drones,

– d’envisager des interactions pour alimenter des solutions de réalité virtuelle et de réalité augmentée (apport d’informations en surimpression pour optimiser un chemin de picking ou éviter des erreurs de chargement).