Demandez-nous
une démo

Cross-Docking, de quoi parle-t-on ?

LE CROSS-DOCKING N’EST PAS QUI VEUT !

Il ne faut pas confondre le cross-docking avec une réservation anticipée de produits pour une commande déjà en portefeuille… ou confondre le cross docking avec la dalle de préparation avancée où y sont rangés des produits à des emplacements proches de l’expédition (et ce pour réduire les parcours de préparation).

Quand on sort de ces 2 cas, nous sommes bien sur le principe du cross docking !

CROSS-DOCKING, CA VEUT DIRE QUOI ?

Le cross docking consiste à croiser les flux (cross) sur les quais (dock). Cela pourrait se résumer à permettre une réservation et un prélèvement d’articles sitôt ces derniers réceptionnés dans l’entrepôt : des marchandises sur les quais d’arrivée passent alors aux quais de départ, sans passage par le stock.

Le cross docking pour supprimer des opérations sans valeur ajoutée

Le cross docking évite des manutentions inutiles (notamment la suppression des tâches de rangement) et diminue considérablement le temps de transit dans l’entrepôt.

EGO sait gérer des cross-docking simples et d’autres… beaucoup plus complexes

logiciel wms ego

EGO, notre solution logistique WMS, va pouvoir gérer très simplement une opération de cross-docking… en « cliquant sur une case » : des marchandises des quais d’arrivées passeront aux quais de départ pour honorer une commande client !

Quand par ailleurs, nous n’avons pas besoin de dépalletiser et que des palettes complètes sont aussitôt reprises en l’état pour être expédiées, EGO le permet aussi.

Cependant cela peut se complexifier quand on réserve uniquement une partie d’une palette sur le quai de réception. Doit-on alors retensionner la palette en réception, ou tout de même l’adresser dans une autre zone, ou encore laisser uniquement en zone de quai le besoin imposé par les commandes ?

Bien évidemment EGO sait répondre à ces cas de figure !