Demandez-nous
une démo

Comment se met en place un WMS ?

Implémenter un WMS

L’implémentation d’un WMS nécessite de modéliser les flux logistiques propres à chaque entreprise. La différence entre des process logistiques (génériques) et des flux logistiques (spécifiques) pourrait être comparé à celle que nous pourrions faire entre un métier et un emploi !

Or ces flux logistiques, véritable  » ADN  » logistique de l’entreprise, imbriquent à la fois des contraintes de topographie de l’entrepôt (sa géographie), des caractéristiques et des comportements logistiques (règles) propres à des groupes d’articles (familles logistiques) et enfin à des règles liées à des activités d’un processus d’entreposage (réception / localisation / préparation / expédition).

L’intrication de ces 3 niveaux de contraintes rend difficile la modélisation des flux logistiques d’un entrepôt, et ce dans le but de paramétrer beaucoup plus facilement un WMS.

 

L’implémentation rapide, concrète et fiable d’un WMS doit alors résoudre 4 problématiques majeures :

  • Comment découper cette notion complexe et épineuse de l’ADN logistique d’un entrepôt en notions simples ?
  • Dans quel ordre aborder ces sujets ?
  • Comment lier les concepts logistiques associés à un WMS avec son paramétrage ?
  • Enfin comment proposer une approche permettant de faire évoluer son WMS une fois installé ?